"Je ne cherche pas l'invisible, je cherche l'invisible caché" René Magritte

Chaque ligne révèle une crête sur laquelle la lumière s'accroche, c'est encore plus blanc.
Pourtant il y a le feu, le charbon, la tourbe, et le sable.

Je dessine en creux par le contour, par le semis de la matière sur le papier. C'est une empreinte du vide, en réserve de la poussière et des sédiments. Je vais aux blancs, vers la lumière; Ce socle sur lequel il ne faut pas peser. La lumière, le lieu des particules.